Entre nature, jeux d’eau et sculptures : le parc de Sceaux


Un moment de quiétude, de beauté et de profondeur…

Le domaine privé des XVIIe et XVIIIe siècles laisse place à un parc public, lieu de vie où détente et promenade sont avant tout recherchées. Cette politique, reprise en 1971 par le département des Hauts de Seine, est poursuivie en ce sens : concilier la conservation et la restauration d’un domaine historique avec les attentes du public, tout en adaptant les modes de gestion aux évolutions comtemporaines.

Le parc de Sceaux constitue une entité naturelle majeure dans les Hauts de Seine. Sa valeur écologique a entrainé son classement en Zone Naturelle d’Interêt Ecologique Floristique et Faunistique. De fait, depuis quelques années, la régénération du patrimoine arboré a été entreprise, et même renforcée deuis la terrible tempête du 26 décembre 1999 et la perte de nombreux arbres, principalement le long du Grand Canal, dans le bosquet de Pomone et dans la sapinière, près du pavillon de Hanovre. En outre, la politique de présevation du patrimone naturel dans laquelle s’est engagé le Conseil Général des Hauts de Seine, favorise l’introduction et le développement d’une végétation plus naturelle dans les prairies et sous-bois afin d’enrichir la flore et la faune caractéristiques des lieux. Des  » Zones naturelles protégées « , renforcent depuis peu cette démarche de conservation et de valorisation de la biodiversité du site. (Source : Parc de Sceaux)

Une réflexion sur “Entre nature, jeux d’eau et sculptures : le parc de Sceaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s